• Elodie's Bakery

Layer cake à l'orange, amande et chocolat

1er Décembre, le calendrier de l'Avent est prêt, l'air est sensiblement différent, les derniers courriers au Père Noël sont envoyés et les lumières de la ville sont vibrantes. La tradition est de mise, l'histoire recommence et pour accueillir cette période je prépare un layer cake à l'orange, à l'amande et au chocolat.






Hier soir, je racontais Noël à celui qui m'accompagne, les Noëls féeriques vécus alors que j'étais enfant. Le 24 décembre, une fête, un grand bazar, du bonheur par paquet chez mes grands-parents maternels, puis le lendemain, le 25 décembre qui s'apparentait à un véritable pèlerinage gourmand et à une quête aux trésors. Mon Papy et ma Mamie dressaient deux tables : celle des adultes et celle des enfants. Bien entendu les adultes jouissaient d'un menu digne d'un restaurant étoilé, des produits merveilleux garnissaient chaque assiette et le parfum se dégageant de la cuisine était un véritable délice ! Mais nous, les enfants, ne pouvions qu'être heureux également. Ma grand-mère veillait toujours à décorer notre table. Elle n'était pas très haute et toujours, elle tutoyait le sapin. Ce jour jour de fête nous avions le droit de boire autant de boissons sucrées que souhaité mais aussi, nous avions une version revisitée du menu pour les grands. Mon grand-père nous ébouriffait les cheveux de sa main à chacun de ses passages, il prêtait attention à notre bonheur. Je respire encore son after-shave, et j'aperçois ses grandes enjambées, les bras chargés de mets, qui le conduisent jusqu'à la salle à manger.

Ma grand-mère veillait autant à la magie de l'assiette qu'à la décoration de la table : tout était en finesse, en élégance. Le doré, l'argenté, de légers nœuds en rafia rouges et blancs, quelques compositions florales faites de branches de sapin, de houx et de roses blanches égayaient la table et le buffet.

A la réflexion, je crois que je tiens cette passion pour l'art de la table et le bien-manger de mes grands-parents paternels, qui l'ont ensuite transmis à mon papa.

C'est tout naturellement alors que je me suis tournée vers la collection "Héritage" de chez Alinéa pour présenter ce layer cake aux saveurs de Noël. "Héritage" est tout en délicatesse : l’esprit de famille et la transmission règnent sur cette collection de Noël qui revisite les traditions provençales. Les végétaux, omniprésents et élégamment habillés de givre confèrent une touche authentique et hivernale. Une décoration singulière mêlant des nuances de rouge et de vert avec harmonie pour des moments de partage festifs.


Ingrédients pour un gâteau de 12 à 15 parts


Pour les génoises

315 g de farine

115 g de poudre d'amande

2 c. à c. de levure chimique

1 1/2 c. c. de cannelle en poudre

1/2 c. à c. de muscade en poudre

1/2 c. à c. de bicarbonate alimentaire

1/2 c. à c. de sel

225 g de beurre doux

400 g de sucre

2 c. à c. de zeste d'orange

1 c. à c. d'extrait de vanille liquide

1 c. à c. d'extrait d'amande amère

4 oeufs

24 cl de lait fermenté

6 cl de jus d'orange frais

1 pot de marmelade d'orange


Pour le glaçage

250 g de chocolat

150 g de beurre doux

30 cl de crème fraîche (40% de mat. grasse)

50 g de cacao non sucré

250 g de sucre glace



Préparation


Réaliser les génoises

Préchauffez le four à 180°C, tapissez trois moules à charnière de 18 cm de diamètre de papier sulfurisé, réservez.

Dans un saladier, à l'aide d'un batteur électrique, battez le beurre et le sucre jusqu'à ce que vous obteniez un mélange mousseux et aéré. Ajoutez le zeste d'orange et l'extrait de vanille liquide, mélangez. Incorporez les œufs un à un en prenant soin de battre convenablement après chaque ajout.

Tamisez la farine, la poudre d'amande, la levure, le bicarbonate, le sel, et les épices. Incorporez un tiers de ce mélange à l'appareil aux œufs en battant convenablement. Ajoutez la moitié du lait fermenté. Ajoutez à nouveau le mélange de farine, puis le reste de lait et enfin, le reste de farine. Incorporez le jus d'orange frais.

Versez cette préparation équitablement dans les 3 moules puis faites cuire pendant 25/30 minutes. A la sortie du four, laissez tiédir les génoises 10 minutes avant de les démouler puis de les laisser refroidir complètement sur une grille.


Réaliser le glaçage et le montage

Au bain-marie, faites fondre le chocolat puis laissez le refroidir hors du feu.

Tamisez le sucre glace et le cacao.

A l'aide d'un batteur électrique, battez le beurre en pommade puis ajoutez le mélange sucre glace/cacao.

Mélangez la crème fraîche au chocolat fondu puis incorporez ce mélange à l'appareil au beurre.

Garnissez une poche à douille de ce glaçage.

Déposez une génoise sur un plateau de service, étalez trois cuillères à soupe de marmelade d'orange, déposez la seconde génoise, étalez à nouveau trois cuillères à soupe de marmelade d'orange puis déposez la dernière génoise.

A l'aide de la poche à douille, répartissez le glaçage au chocolat sur l'ensemble du gâteau puis lissez à la spatule. Décorez de canneberges, de sucres d'orge, d'oranges confites...





.

Pour me dire des mots bleus...

© 2020 by Elodie's Bakery. Tout droit réservé.